Yannis Lantheaume
Avocat

lantheaume.avocat@protonmail.com
adresse
53 Rue de St Cyr, 69009 Lyon

Droit de manifester

Le Conseil constitutionnel a reconnu que « le droit d’expression collective des idées et des opinions » (Cons. const., 18 janv. 1995, n° 94-352 DC) et la liberté de manifestation fait partie des valeurs fondamentales dans une société démocratique (CEDH, 12 juill. 2005, Guneri et a. c/ Turquie, no 42853/98, § 76).

Le Conseil d’Etat a également reconnu que la liberté de manifester constituait une liberté fondamentale.

Mieux, les dispositions de l’article 431-1 du code pénal prévoient que « Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté d’expression, du travail, d’association, de réunion ou de manifestation est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ».

Empêcher une manifestation de se dérouler constitue donc un délit.
Pourtant, la liberté de manifester est chaque jour un peu plus menacée par l’Etat, qui devrait pourtant en garantir les conditions d’exercice.

Les syndicalistes ont fait l’objet de violences importantes de la part des forces de police pendant la loi Travail en 2016, entravant ainsi leur droit de manifester librement leurs opinions contre un nouveau texte désastreux pour le droit du travail.S’agissant du mouvement dit des Gilets Jaunes, le gouvernement a non seulement assumé une politique d’« impact » (autrement dit de violences) des forces de polices sur les manifestants, mais a aussi édicté, par l’intermédiaire des préfets, des arrêtés interdisant les rassemblements ou en limitant le périmètre.

Ces atteintes au droit de manifester ont été telles qu’il fallait alors se demander si les Gilets Jaunes avaient encore le droit de manifester… Pourtant, il est toujours possible d’attaquer en justice (devant les juridictions administratives) les arrêtés préfectoraux portant interdiction de manifester.Il faut le faire dans un délai maximal de deux mois, mais en pratique il faut saisir le tribunal dès l’édiction de l’arrêté, par l’intermédiaire d’une procédure de référé-suspension ou de référé-liberté, afin d’obtenir une décision rapide du juge, avant la date prévue pour la manifestation.

demande de rendez-vous

Les demandes de premier rendez-vous se font uniquement par mail, en précisant vos nom et prénom et en exposant en quelques lignes l’objet de votre demande.

Il vous sera dit sous 24 heures si le cabinet peut vous recevoir ou pas. Il est donc dans votre intérêt d’être le plus précis possible dans votre demande de rendez-vous, étant précisé qu’une priorité est accordée à toutes les personnes sollicitant un rendez-vous pour contester une décision (refus de visa, obligation de quitter le territoire français, refus de titre de séjour, etc.), ou préparer une demande de titre de séjour (pour les personnes disposant déjà d’une convocation en préfecture). S’agissant des demandes de consultation pour des renseignements, elles sont traitées de manière non prioritaire..

Le secrétariat du cabinet est ouvert du lundi au vendredi (sauf mardi après-midi et mercredi après-midi).

contact

Me Lantheaume
Mail : lantheaume.avocat@protonmail.com

53 rue de Saint-Cyr
69009 LYON

Témoignages

(extraits de Google)
"Suite à une OQTF, nous avons engagé Maître Lantheaume.
Il a défendu notre dossier avec compétence et nous avons été grandement satisfait du résultat.

Nous avons, au premier contact avec lui, perçu sa maîtrise du doit des étrangers, une excellente méthodologie dans son diagnostic et une grande franchise quant à nos chances de faire valoir notre requête.

Il a suivi notre dossier sans relâche avec professionnalisme, rigueur et humanité. Merci à lui."
"Bonjour, tout d’abord, je souhaiterais remercier Maître Lantheaume pour son travail remarquable dont je tiens à souligné. Maître Lantheaume m’a accompagné dans mon dossier des droits des étrangers afin que je puisse obtenir un titre de séjour après 8 ans.Il été très clair dès le départ vis à vis de la construction du dossier.

Maître Lantheaume est reconnu pour son transparence, qualité de travail, réponse qualitative et claire, pertinences et analyses des dossiers très efficace.De même, je tiens à le féliciter pour son approche avec ses clients et la façon de traiter avec ses clients.Personnellement, je le conseille fortement pour des dossiers dont il les traitera avec beaucoup d’attention.Je lui souhaite tout le meilleur dans la vie professionnelle et personnelle."
"J’ai sollicité Maître Yannis Lantheaume pour mon dossier de regroupement familiale suite à un refus implicite. Je lui témoigne aujourd’hui toute ma reconnaissance et son professionnalisme sans faille dans la prise en main et le suivi de mon dossier.
Je le recommande vivement."
"Suite à un refus de visa pour ma mère, j'ai contacté M. LANTHEAUME.
Très disponible, répond à toutes vos questions, et prend le temps de tout vous expliquer.1 an après, ma mère a pu avoir son visa et nous rendra visite en France en Août 2023.
Je vous le conseille ."

blog de Me LantheaumE

10 ans, c’est le bilan !

Actualités

Le tribunal administratif de Lyon s’intéresse-t-il à l’exécution des décisions qu’il rend ? Partie 2 – Le droit

Droit des étrangers

Le tribunal administratif de Lyon s’intéresse-t-il à l’exécution des décisions qu’il rend ? Partie 1 – les faits

Droit des étrangers
voir tous les articles